(version française plus bas)

Amulet figure

Songye, Kasaï, Democratic Republic of Congo

Early 20th Century

In Songye-Luba-Hemba complex, different types of amulets, charms and talismans were used as protection against malevolent spirits or black magic. The present type is anthropomorphic and was probably carried around the neck or waist, if I judge by the amount of wear throughout. The holes under the arms also show signs of abrasion, which indicates a cord was passed through, for attachment.

It is practically impossible to find a good Songye figurative work under the 5000 euros mark. At some point this winter I was in a "Songye phase" and went on the hunt for something I liked and which I wouldn't be ashamed to put in my inventory. But I must say I found it to be a real minefield: If the object was affordable it was not beautiful, or it was not ancient, or it had no presence, or it was restored, revamped, transformed, reconstructed or simply dubious. So I was about to give up the hunt for this time... until a little Songye felt from the sky.

It was my good colleague Jonathan Hope from London, whom I was discussing on other matters for some time who, out of the blue, sent me a photo of the little amulet which he had acquired from Dr John and Nicolle Ditenfass in New York City. Jonathan is a great dealer but also a great magician... because he really read in my mind and I thought the piece was a great compromise size/age/sculpture and price of course, which allows me to offer it at a very good price now.

The amulet presents some good signs of use and it packs a punch in term of dynamism of the sculpture. And of course it has that "wild" presence one is looking for in a Songye work. Note the great legs and feet, as well as the way the sculptor treated the spine on the back (I am sure some of you will recognize a known hand here). It has a hole for the insertion of magic on the top of the head as well as in the lower belly. Patina is brown and deep throughout and it is in very good condition with some remains of an unknown substance in the eyes.

Note such amulets could also be attached to big Songye community wood figure (for example see the Ethnographic museum of Anvers one, Published in "Songye" by Françoise Neyt, p. 134). But again I am pretty convinced this one was used as a personal talisman. 

 

H: 12,5 cm (without base)

Price: 2400 Euros enquiry

 

Amulette

Songye, Kasaï, République Démocratique du Congo

Début du 20ème siècle

Au sein du complexe Songye-Luba-Hemba différents types d'amulettes, de breloques et de talismans étaient utilisés comme protection contre les esprits malveillants ou la magie noire. Le présent objet est de type anthropomorphe et il était probablement porté autour du cou ou de la taille, et souvent touché si je juge par sa profonde patine d'usage. Les trous sous les bras montrent également des signes d'abrasion, ce qui indique qu'un cordon a été passé à travers, pour sa fixation.

 

Il est pratiquement impossible de trouver une bonne œuvre figurative Songye sous la barre des 5000 euros. À un moment donné cet hiver, j'étais dans une «phase Songye» et je suis parti à la recherche de quelque chose qui me plaisait et que je n'aurais pas honte de mettre dans mon inventaire. Mais je dois dire que j'ai trouvé un vrai champ de mines: Si l'objet était abordable, il n'était pas beau, ou il n'était pas ancien, ou bien il n'avait aucune présence, ou encore il était restauré, embelli, transformé, reconstruit ou tout simplement douteux. J'étais donc sur le point d'abandonner la chasse pour cette fois ... jusqu'à ce qu'un petit Songye ne tombe du ciel.

 

C'est mon Collègue Jonathan Hope de Londres, avec lequel je discutais depuis quelque temps sur d'autres sujets qui, totalement à l'improviste, m'a envoyé une photo de la petite amulette Songye qu'il avait acquise du Dr John et Nicolle Ditenfass à New York. Jonathan est un grand marchand mais aussi un grand magicien... car il a lu dans mes pensées et j'ai trouvé que la pièce était un excellent compromis taille / âge / sculpture et à un prix très correct, ce qui me permets à mon tour de l'offrir à un prix correct.

 

L'amulette présente de bons signes d'utilisation et le dynamisme de la sculpture ainsi son agressivité ont tout ce que l'on peut attendre d'un Songye. Notez le très joli mouvement des jambes qui fait écho au buste et aux pieds, ainsi que la façon dont le sculpteur a traité la colonne vertébrale (je suis sûr que certains d'entre vous reconnaîtront ici une main connue). Il a un trou pour l'insertion de substances magiques sur le dessus de la tête ainsi que dans le bas du ventre. La patine est brune et profonde et l'objet est en très bon état avec quelques restes d'une substance inconnue dans les yeux.

Notez que de telles amulettes pourraient également être attachées à de grandes statue communautaires en bois (voir par exemple le grand Songye du musée ethnographique d'Anvers, publié en p. 164 de l'ouvrage de François Neyt "Songye"). Mais encore une fois je suis convaincu que celle-ci a été utilisé comme talisman personnel.

 

H: 12,5 cm (sans le socle)

Prix: 2400 Euros ecrire un email