(version française plus bas)

Slit drum, Gugu

Eastern Ubangi region, probably Zande people

North-Eastern DRC

19th to very early 20th Century

Wooden slit drums like this have long been associated with power and prestige of prominent chiefs and leaders in the Ubangi region. The most famous (and oldest) ones are the massive Yangere drum exposed at  Pavillon des Sessions of the Louvre Museum (Quai Branly Museum Inv n° 71.1896.28.72.1) and the drum taken as a war trophy against the Mahadists by British army and presented in 1898 to Queen Victoria (And kept at Windsor Castle until it was donated by King George VI to the British Museum in 1937, Inv Af1937,1108.1, last illustration) and "Probably originally carved in the distant non-Muslim parts of southern Sudan" ("Africa, the Art of a Continent", p. 133)

Our drum is of more modest size and while Quai Branly museum conserves a small zoomorphic slit drum from western Ubangi (attributed to the Banda people, Inv N° 71.1956.106.2) I would attribute our drum to eastern Ubangi, in particular the Uele region of north-eastern DRC. Indeed, diverse sources mention smaller zoomorphic slit drum being from Eastern Ubangi. In "African, the Art of a Continent" (ref above) "Slit drums in the form of cattle, goats or other animals from the Bahrel-Ghazal are typically not only smaller, but their bodies are sculpted smoothly and devoid of decorative effects". Tervuren Museum notes (in "Instruments de musique", collection du MRAC, Jos Ganseman, p. 49) that "The smaller version [of zoomorphic slit drums], called Gugu are to be found in the Uele (among the Mamvu, the  Zande), the Mangbetu, the Barambo).

Indeed the form, and in particular the stylization of the animal on our drum, is a reminder of some creatures of the Mani Yanda rite of the Zande people (See in particular figures P. 78 in "Ubangi: Art et culture du Coeur de l'Afrique" by Jan-lodewijk Grootaers)

Another aspect that makes me lean towards north-eastern DRC -South Sudan is that I found the piece in a provincial sale near Oxford, in the UK...

The drum currently sits on "feet-like" base. I have decided to leave these as they are part of the history of the piece and I find them charming. But they are just fixed with a couple nails and can be easily removed upon request from the new owner and we can work, together with base-maker Romain Laforêt, on a great new base. The drum was originally sitting flat on the ground as attested by traces of use and some  insect damage (now stabilized)

The present drum is very old, the amount of wear on the animal just speaks for itself and the patina is fantastic. The woods seems to melt on the outside while the inside is very dry. Condition is very good for its age, with a few nails on one flank and a bit of insect damage under the base. A truly rare and beautiful piece.

 

Provenance: British collection

H (without feet): 23 cm  (9 inches) L: 74 cm (30 inches)

Price : On request enquiry

 

 

Tambour à fente, Gugu

Région de l'Ubangi oriental, probablement Zande

Nord-Est de la RDC

19ème à tout début du 20e siècle

 

Les tambours à fente en bois comme celui-ci ont longtemps été associés au pouvoir et au prestige des chefs et dirigeants éminents de la région de l'Ubangi. Les plus célèbres (et les plus anciens) sont le tambour massif Yangere exposé au Pavillon des Sessions du Musée du Louvre (Quai Branly Museum Inv n ° 71.1896.28.72.1) et le tambour pris comme trophée de guerre dans la bataille menée par l'Empire britannique contre les Mahadistes et présenté en 1898 à la reine Victoria (et conservé au château de Windsor jusqu'à ce qu'il soit donné par le roi George VI au British Museum en 1937, Inv Af1937,1108.1, dernière illustration) et "probablement à l'origine sculpté dans une région lointaine non-musulmane du sud du Soudan ("Afrique, l'Art d'un Continent", p. 133)

Notre tambour est de taille plus modeste et, alors que le musée du Quai Branly conserve un petit tambour à fente zoomorphe de l'Ouest de l'Ubangi (attribué aux Banda, Inv N ° 71.1956.106.2), j'attribuerais notre tambour à l'est de l'Ubangi, en particulier à la région de l'Uele, au nord de la RDC.

En effet, diverses sources mentionnent des tambours à fente zoomorphes plus petits provenant de l'Oubangi oriental. Dans "Afrique, L'art d'un Continent" (ref ci-dessus) "Les tambours à fente en forme de bovins, de chèvres ou d'autres animaux du Bahrel-Ghazal sont généralement non seulement plus petits, mais leurs corps sont lisses et dépourvus d'effets décoratifs" . Le Musée de Tervuren note (dans "Instruments de musique", collection du MRAC, Jos Ganseman, p. 49) que "la version plus petite [des tambours à fente zoomorphes], appelée Gugu se trouve dans l'Uele (parmi les Mamvu, les Zande, les Mangbetu, les Barambo)".

En effet la forme, et en particulier la stylisation de l'animal sur notre tambour, me rappellent certaines créatures du rite Mani Yanda du peuple Zande (Voir notamment les figures P. 78 dans "Ubangi: Art et culture du Coeur de l'Afrique " par Jan-lodewijk Grootaers). Un autre aspect qui me fait pencher vers le nord-est de la RDC-Sud Soudan est que j'ai trouvé la pièce dans un petite vente de province à Coté d'Oxford, au Royaume-Uni...

Le tambour repose actuellement sur une base ajoutée en forme de pieds. J'ai décidé de les laisser car ils font partie de l'histoire de la pièce et sont charmants. Mais ils sont juste fixés avec quelques clous et peuvent être facilement retirés à la demande du nouveau propriétaire et nous pouvons travailler, ensemble avec le socleur Romain Laforêt, sur un nouveau soclage. Le tambour était à l'origine posé à plat sur le sol comme l'attestent des traces d'utilisation et des dégâts d'insectes stabilisés.

Le tambour à fente est très ancien, l'usure sur l'animal parle d'elle-même, et la patine est fantastique. Le bois semble fondre à l'extérieur tandis que l'intérieur est très sec. L'état est très bon pour son âge, avec quelques clous sur un flanc. Un objet rare et magnifique.

 

Provenance: Collection britannique

H (sans les pieds): 23 cm  L: 74 cm

Prix : Sur demande envoyer un email